L'aventure d'un frenchie

L'aventure d'un frenchie

#10 : Dernière ligne droite

On y est ! Dans une semaine exactement, je serai en Bretagne.

 

S'il est trop tôt pour faire le bilan général, je peux quand même dire que cette aventure a vraiment été exceptionnelle. Vous dire que ça a été tous les jours facile, ça serait mentir. Mais tout c'est relativement bien passé dans l'ensemble.

 

Afin de terminer ce séjour en beauté, j'ai décidé d'aller en Bavière ce samedi, comme j'en avais précédemment parlé. Jusqu'à vendredi soir, j'hésitai encore. Tout seul, mes amis allemands ne voulant pas m'accompagner, 3h00 de route... Pas de quoi être super motivé. Mais merde, est ce que je dois attendre d'être accompagné pour aller où j'en ai le désir ?

Nan, j'ai 21 ans, j'avais l'occasion hier de faire une chose qui me tenait à coeur, et je l'ai faite. Quand aurait été ma prochaine opportunité ? En aurai-je seulement une ? Et puis, pourquoi remettre les choses à plus tard si on a l'occasion de le faire sur le moment ? (Bon, excepté ranger mon appart ou taffer pour mes partiels... #blague #rire )

 

Bref, j'y suis allé, 4h00 de route, car je suis tombé dans les bouchons, ici aussi c'était un weekend de départ en vacances, et les Allemands se sont tous précipités vers le Sud, l'Autriche et les Alpes.

Car en effet, la Bavière, pour ceux qui ne connaissent pas bien l'Allemagne, est la plus grande région du pays, qui fait la frontière au Sud avec l'Autriche (séparé par les Alpes), et à l'Est c'est la République Tchèque. Je suis allé du côté de la frontière Autrichienne, car il y avait un château, très connu, dont on m'avait parlé.

 

Alors, tout ce trajet juste pour un château ? Attendez un peu de voir quelques photos. La beauté de cette région est à vous couper le souffle. Vous arrivez par le nord, et à environ une trentaine de kilomètres de distance, vous commencez à voir les montagnes, qui se rapprochent de plus en plus, leur flancs encore enneigés, et leur sommet se perdant dans les nuages. Mes parents m'envoyaient souvent, moi et mon frère à la montagne en vacances quand nous étions plus jeunes. Aujourd'hui je réalise la chance que j'ai eu de voir ces paysages.

 

Enfin, vous longez les Alpes, jusqu'à vous y enfoncer. Le Château que j'ai visité s'appelle das Schloss Neuschwanstein .  Il a été construit dans la seconde moitié du XIXeme siècle par Ludwig II von Bayern, qui, dans les grandes lignes, m'est apparu comme un petit prince pourri ayant pour ambition de créer le plus beau château du monde, s'inspirant de différents types d'architecture. Et il y est surement arrivé, c'est ça le pire.

Premièrement, il a trouvé un cadre hors-normes, le château est construit sur une roche haute de 200 mètres, qui donne, au nord, une vue imparable sur les plaines de Bavière et ses lacs. Mon appareil photo était trop petit pour prendre le panorama, c'est vous dire... Au sud,  vous pouvez apercevoir les Alpes, à nouveau, qui séparent l'Autriche et l'Allemagne, à 3 ou 4 km seulement. Vous voyez également l'autre château de la vallée, celui de  Hohenschwangau, construit par Maximilian II, le père de Ludwig II.

 

Pour accéder au château, il vous faudra marché une bonne demi heure, vous pouvez également prendre une navette. J'ai marché personnellement, ça vous offre en plus une belle vue sur la vallée, pourquoi ne pas en profiter ?

Sachez qu'il y avait extrêment de monde, et venus de partout. Beaucoup d'asiatiques, des Russes aussi, quelques Espagnols, mais pas de Quatari. Une chose que l'Europe ne leur vendra pas, enfin je l'espère.

 

1922405_564233733673418_1425624726_n.jpgLe fameux château, avec vu sur le Nord. Il ne faisait pas super beau, il a même neigé à mon départ !

 

Arrivé en haut, vous avez la possibilité de marché encore un peu plus haut dans les montagnes et d'avoir une autre vision de la vallée, il y a beaucoup de chemins de randonnée. Ayant un peu de temps devant moi, c'est ce que j'ai fait, sac Eastpak sur le dos, comme tout bon français qui se respect, avant de redescendre plus tard pour visiter le château.

 

L'intérieur est également magnifique. Les balcons donnent d'autres vues imparables sur la vallée. Les salles sont très grandes, et les peintures aux murs évoquent les grands moments de l'histoire, de Jules César, en passant par les légendes d'Arthur. Le bougre a même fait construire une fausse grotte dans son château. Là, je n'ai pas trop compris son délire par contre.

 

Malheureusement, la visite ne dur qu'une petite demi-heure, et pas le droit de prendre de photos à l'intérieur !  Pour ceux qui veulent une petite visite par internet, suivez ce lien, il vous montrera un aperçu du château : //linpop.zdf.de/3dview/neuschwanstein_h16/index_full.html

 

 

Enfin, après avoir visité ce château, j'ai encore un peu continué mon excursion, à pied, dans une autre partie de la vallée. Il y avait ici beaucoup moins de monde, pour ne pas dire personne. Et là, tu trouves un nouvel endroit sur une falaise, surplombant un lac, désert, avec pour seule compagnie le calme et la beauté du paysage.

PAISIBLE.

Et je sais que je n'ai eu qu'un petit aperçu de ce qu'était cette vallée... Imaginez le potentiel !

 

1779047_564234267006698_1940533459_n.jpgVue sur la vallée. Au loin, le château. Et oui, belle randonnée...

 

 

Enfin, me trouvant seulement à quelques kilomètres seulement de la Frontière, j'ai décidé d'aller en Autriche, de l'autre côté de la montage. (Juste pour dire, un jour en soirée, "L'Autriche ? Ouai je connais bien, j'y suis allé une fois. Magnifique, magnifique. Tu me passes le jus d'orange s'il te plaît ?" #VousPouvezRire ).

Sans plus de plaisanteries, l'autre côté était aussi très beau. Je n'y suis resté que le temps d'une petite heure, pour contempler les montagnes enneigées, avant qu'il ne fasse trop sombre pour rester et y voir quelque chose.

 

Après un dernier coup d'oeil sur les Alpes, retour sur Stuttgart, avec une pointe de nostalgie, déjà. C'était une très belle journée.

 

A mon arrivé à l'appartement, mon coloc m'attendait, il fêtait son anniversaire et avait invité pour l'occasion ses amis, que j'avais déjà vus au nouvel an. Ils m'ont témoignés de mes progrès dans la langue, ce qui m'a fait plaisir.

 

Voilà, c'était mon dernier Weekend en Allemagne. Ma meilleure sortie, sans aucun doute, de mon séjour. Maintenant, je vais passer encore quelques jours à travailler avant de retrouver ma famille et mes amis, mon club de vélo et mes jeunes que j'entraine, mes collègues de l'université, et les jeudis soirs dont on me reparle tant depuis quelques semaines. J'ai hâte !!

 

La routine va revenir, le taff, la Licence a obtenir, trouver une nouvelle école, un travail cet été... Tant de choses qui feront que ce voyage sera déjà loin. Mais peu importe. Je relirai ces quelques lignes pour me remémorer que séjour était vraiment cool.

 

A très bientôt, on n'a jamais été aussi proche non ? ;)

 

Clément



02/03/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour